Voici une petite présentation d'un petite indien qui fait de la concurrence au grand Apache !

?Téléchargement :

Pour l'installer a partir d'un paquet pour votre distribution rende vous ici :

http://www.cherokee-project.com/downloads.html

Sinon pour les aventuriers :

http://www.cherokee-project.com/download/

cd /opt/SOURCES
wget http://www.cherokee-project.com/download
/0.99/0.99.39/cherokee-0.99.39.tar.gz

Installation :

tar xvzf cherokee-0.99.39.tar.gz
cd cherokee-0.99.39
mkdir /opt/cherokee9939
ln -s /opt/cherokee9939 /opt/cherokee

Jeter un petit coup d'oeil dans le fichier INSTALL :

vi INSTALL

Et pour choisir vos options de compilation faites :

./configure --help

Personnellement j'ai utilisé celle ci :

./configure --prefix=/opt/cherokee --disable-largefile 
--disable-ipv6 --enable-internal-pcre --with-mysql 
--with-sendfile-support --with-libssl --enable-trace

et le classique :

make 

make install

Faites bien attention que les supports dont vous avez besoin soient bien activé (à yes) ex : php, pcre, mysql, ssl etc... A savoir si vous désirez désinstaller Cherokee en l'ayant installé en le compilant faites :

make uninstall

Pensez aussi à copier le script d'init :

cp -a contrib/cherokee /etc/rc.d/init.d/

Configuration :

Truc presque à la mode des tutoriels vidéo sont disponible pour vous aider lors de la configuration :

http://www.cherokee-project.com/screencasts.html

La documentation classique vous la trouverez ici : http://www.cherokee-project.com/doc/

Pour le lancer étant donné qu'un Apache tournait sur le serveur sur lequel j'ai testé Cherokee j'ai du modifier le port d'écoute :

vi  /opt/cherokee/etc/cherokee/cherokee.conf
server!bind!1!port = 81

Ensuite lancé l'interface d'administration, en effet contrairement à Apache une interface web d'administration est disponible sur le port 9090 pour la configuration.

cd /opt/cherokee/sbin
./cherokee-admin

L'interface web d'administration écoute par defaut uniquement sur l'adresse 127.0.0.1 pas tres pratique si vous n'avez pas accès au serveur physiquement.

Solution :

./cherokee-admin --help

Comme vous pouvez le constater plusieurs options sont a notre disposition celle qui m'interesse est la suivante : --bind pour que l'interface écoute aussi sur l'adresse ip publique.

./cherokee-admin -b -p 9091

A chaque fois que vous aurez besoin de l'interface d'administration il vous suffira de la lancer comme ci dessus et copier le mot de passe (qui est régénéré a chaque lancement).

Maintenant rendez vous à l'url spécifié avec votre navigateur.

http://ip-serveur:9091/

Naviguez un peu dans l'interface elle est sobre mais bien faites vous avez la possibilité de traduire une phrase sur deux en français :) c'est déjà pas mal :), L'onglet Avancé est le plus interessant.

Vous remarquerez que le RootDirectory de Cherokee (exemple pour apache : /var/www) est :

Default WWW : /opt/cherokee/var/www

Configuration de Php :

Jusque la notre petit indien ne sait pas gérer le php... donc il sert à rien... ou presque, voici comme faire :

Il n'y a pas grand chose à faire pour configurer PHP avec Cherokee. Dans l'interface d'administration en quelques cliques tout sera fait pour vous automatiquement.

Cliquez sur Serveur Virtuel choisissez le vhost concernez puis cliquez sur l'onglet Behavior. Une fois là, cliquez sur Wizards ou Assistants selon la langue que vous avez mis pour l'interface ensuite il ne vous reste plus qu'a cliquer sur run wizard de php.

Si comme moi vous êtes pas bien clair et que vous compilez php à la mano, vous devrez ajouter l'option --enable-fastcgi comme paramètre lors de la compilation de votre php, vous obtiendrez un binaire : php-cgi et Cherokee le trouvera tout seul en faisant la manipulation si dessus.

Configuration des graphs :

Avec rrdtool :

Onglet : Général

puis :Collecteur d'informations

  • Graphes RRDtool
  • Laissez vide : Répertoire de la base de données RRD
  • Custom rrdtool binary : /usr/bin/rrdtool

Après chaque changement pensez à redémarrer le serveur il y a un bouton exprès pour ça, le redémarrage gracieux ne veut pas dire quand redémarrant il va vous faire un sourire mais qu'il attend qu'il n'y ai plus de connexion pour redémarrer, comme le graceful d'Apache.

Changer l'utilisateur :

Comme vous avez du le voir, et normalement cela a du vous choquer ! Cherokee est lancé avec l'utilisateur root et ça c'est le mal ! Pour changer ça rendez vous dans l'onglet Général et modifier Permissions du serveur, biensur vous aurez surement à faire quelques chown et peut etre chmod dans votre terminal.

Créer un virtualHost :

Rien de plus simple rendez vous dans l'onglet Serveurs Virtuels puis Ajouter un nouveau serveur vistuel Ensuite en cliquant sur le Surnom que vous lui avez donné vous vous apercevrez que de nombreuses options existe et qu'il vous faudra vous y pencher, on peut presque faire tout ce qu'il est possible de faire avec Apache, je n'ai rien trouvé de manquant pour l'instant. :)

Personnellement j'ai été positivement surpris par ce serveur web visiblement performant et très simple à configurer, mais ne nous enflammons pas si 90% des serveurs tournent sur Apache c'est sûrement qu'il y a une raison, la première : les nombreux modules disponibles, je vous laisse trouver les autres :)

Sur ce... Bonne continuation et n'hésitez pas à partager vos trouvailles sur Cherokee !