System-Linux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sqlite

Petit présentation de Sqlite.

SQLite est une petite bibliothèque écrite en C qui propose un moteur de base de données SQL et implémentant en grande partie le standard SQL92 et les propriétés ACID.

Contrairement aux serveurs de bases de données comme MySQL ou PostgreSQL, sa particularité est de ne pas reproduire le schéma habituel client/serveur mais d'être intégré directement aux programmes en utilisant des fichiers de bases de données de type mon-fichier.db

SQLite n'est pas client/serveur, mais une bibliothèque, et parmi ses autres spécificités, on notera :

  • L'absence de procédure d'installation et de configuration. Cela inclut l'absence de gestion de comptes et de droits utilisateurs.

  • Toute la base est stockée dans un seul fichier.

  • Le type de chaque donnée stockée en base est une propriété de la donnée, pas de la colonne. Une colonne peut donc contenir des données de type différent.

SQLite implémente la majorité de la norme SQL 92 à l'exception de :


  • La gestion des droits avec GRANT et REVOKE.

  • La gestion des clés étrangères.

  • Les jointures de type RIGHT OUTER JOIN et FULL OUTER JOIN.

  • Les triggers ne sont que partiellement pris en compte.

  • Les possibilités de modifier la structure d'une table sont limitées : on peut renommer une table et y ajouter des colonnes, mais pas modifier ou supprimer des colonnes.

SQLite peut se révéler intéressant au niveau des performances et être utile dans bien des cas :

  • Impossibilité d'utiliser un serveur de bases de données type Mysql ou Postgresql,
  • Pour des sites internet ou dispositifs et applications embarquées,

Mais il ne permet pas à différents processus ou thread d'accéder en écriture à la même base de données et n'est donc pas conçu pour gérer de nombreux accès.

La bibliothèque peut être utilisée en Python, C et C++. Des modules pour Perl, PHP, TCL et d'autres langages de scripts sont disponibles.

PHP inclut SQLite dans la distribution de base depuis sa version 5, alors qu'il n'était disponible sous la version 4 que sous la forme d'une extension PECL.

Il est possible d'administrer ses bases avec une interface graphique en php très bien faite nommée SQlitemanager dont l'installation fera l'objet d'un autre article très bientôt.

voici le site officiel ou vous pourrez télécharger la bête :) : ici ou tout simplement l'installer avec yum ou aptitude.

Si vous avez manipulé la bête je veux bien vos astuces, scripts et autres retour d'expériences.

Par GanGan | le lundi, janvier 12 2009 08:02