System-Linux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réseautage alternatif

C'est bientôt le nouvel an alors on a décidé de prendre les devants sur les bonnes résolutions de l'année !
La notre sera d'utiliser des plateformes de Micro-Blogging pour diffuser nos nouveaux articles.



Alors pour ceux qui connaissent déjà -et y en a une volée parmi vous- voici nos profils :




Pour les autres, je vais expliquer en quelques lignes ce que sont Twitter et Identi.ca.

Les origines du micro-blogging sont loin d'être évidentes, un service à la croisée de nombreux autres : IRC, Facebook, Blogs, Démon d'alerte, RSS et SMS. Personne ne l'attendait, personne n'en avait besoin et personne n'y croyait vraiment.

Son côté atypique c'est son format : 140 caractères maximum par message. Molière doit en faire une jaunisse, Georges Perec doit apprécier le défi. Parce que, oui, il s'agit d'un défi : celui de concentrer en quelques mots une idée, d'optimiser sa parole pour en extraire l'essentiel, ce que l'on désire réellement transmettre. A l'heure du très haut débit, c'est surprenant de noter ce besoin de concision. Une sorte d'auto-régulation des flux ? Encore plus surprenant : le langage SMS, n'a jamais percé sur ces services. Auto-régulation là encore ?

Sa force c'est sa simplicité. Principe KISS. Ne pas faire un énième Facebook si lourd en services, jeux et autres lampions qu'on n'y perd les limites de sa vie personnelle au profit d'une entreprise peu scrupuleuse. La simplicité de ces services c'est qu'ils n'ont qu'un seul but : permettre la diffusion d'un message rapidement. L'idée n'est pas de partager toute sa vie mais juste des pensées, des instants fugaces, des émotions ou même juste des liens. De ce point de vue, c'est complètement différent des réseaux sociaux classiques dont le but est d'amasser le maximum de données personnelles.

Cette simplicité a amené les créateurs à fournir des API, elles aussi très simples et efficaces, qui ont permis de créer un nombre incroyable d'autres services tout autour allant des statistiques aux générateurs de FollowFriday. Chaque semaine voit arriver son lot de nouveaux sites exploitant une nouvelle façon d'utiliser les gazouillis des gens. C'est aussi pourquoi chaque utilisation de Twitter est différentes selon l'utilisateur, c'est aussi ce qui a généré des comportements imprévues tels que le RT (Re-twit) ou le FF (FollowFriday).

Une autre particularité du Micro-Blogging c'est l'idée qu'un flux d'information peut être à sens unique. Là ou les réseaux sociaux parlent d'amis (une relation forcément à double sens), les Micro-Blogs parlent d'abonnés/abonnements. Dans la pratique, quelqu'un peut donc être suivi par plusieurs milliers de personnes et n'en suivre lui-même que quelques dizaines. C'est le cas de Tristan @Nitot par exemple.


Les deux services Identi.ca et Twitter sont des concurrents, vous aurez surement vu et entendu Twitter dans la presse, Identi.ca possible mais moins certain. Ce sont des équivalents en termes de fonctionnalités cependant Identi.ca est un service basé sur des outils libres (OMG, Jabber ...) alors que Twitter est un service basée sur des logiciels privatifs. De fait Identi.ca est décentré puisque l'on peut avoir son propre serveur alors que Twitter reste la propriété de "Twitter, inc".


Les détracteurs parlent de futilité et de bavardage. Je ne peux qu'approuver et ça se nomme même gazouillis (twit en anglais), ce n'est pas pour rien. Ne pas oublier que futile n'est pas forcément synonyme d'inutile, c'est tout.
;)


Si vous voulez des explications plus complètes, j'en ais posté sur le site de l'April, il y a quelques mois à l'occasion de l'ouverture des comptes de l'asso :



Article sous CC-by.

Par Kevin Hinault | le vendredi, décembre 25 2009 14:54