System-Linux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Parlement européen veut fliquer le web

integrit jpg

Le flicage continu...

Le Parlement européen vient d'adopter la déclaration 29. Ce texte met en place un système d'alerte rapide européen baptisé SARE contre les pédophiles et les auteurs de harcèlements sexuels. La décision n°29 vise non seulement les comportements pédophiles mais peut s'avérer plus intrusif. Le texte pousse également à étendre ce principe à toutes les recherches sur un moteur Internet. Tous les fournisseurs d'accès à internet (FAI) auraient alors l'obligation non seulement de conserver ces données liées à une connexion (adresse IP, heure, date...) mais également de les fournir en cas de besoin.

Question : cette obligation restera-t-elle orientée uniquement à la lutte contre la pédophilie ?

Par GanGan | le mercredi, juin 23 2010 07:00

Commentaires

1. dOibe

mercredi, juin 23 2010 | 09:22

Nos super experts en tout sur rien qui s'imaginent légiférer pour de bonnes causes avec des moyens super adaptés sur les bons responsables veulent nous faire croire que les pédophiles ne sont finalement plus organisés en réseaux (une génération spontanée génétiquement identifiable comme le souhaitait déjà cette clique à propos de la délinquance ?) et qu'il leur suffit de taper les mots adéquats dans n'importe quel moteur de recherche pour trouver leur bonheur. Petite blague à faire avec des tinyurl dans un petit mail pour couler définitivement son voisin, après lui avoir pirater son wifi pour qu'il se fasse flasher par hadopi... Cet immondice de lois ineptes qui s'accumulent dans nos parlements a de forts relents de techno-totalitarisme si ce n'était pas juste pour extorquer légalement ce genre de données pour les fournir gracieusement à des industriels en manque de croissance. Quoique l'un n'empêche pas l'autre.